5 choses à savoir avant de faire une cure printanière

5 choses à savoir avant de faire une cure printanière

waterfall-266237_640-croppedAlors que la saison chaude approche et que nous pensons à ranger manteaux d’hiver et bottes, nous abordons souvent notre alimentation avec la même attitude. Voici 5 choses à savoir avant de faire le nettoyage du printemps dans votre alimentation:

1 – Une cure ou désintox n’est pas pour tout le monde!

Croyez-le ou non, une cure est souvent déconseillée, ou en tout cas pas de la façon que l’on comprend les mots cure et désintox. Les jeûnes de jus, éliminer tout ce qui est “mauvais” du jour au lendemain, les cures d’hiver, etc. sont de bonnes idées en théorie, mais peuvent souvent être trop pour le corps, et mener à un état énergétique affaibli.

2 – Trouvez le type de cure qui vous convient le mieux

Quels facteurs dois-je considérer avant de commencer? Quand devrais-je commencer? Une consultation individualisée avec votre homéopathe est recommandée pour vous assurer d’avoir réponse à vos questions. En travaillant avec des remèdes naturels, doux et éprouvés, l’homéopathie assure le bon fonctionnement des principaux organes et voies d’élimination de l’organisme.

3 – Avez-vous une historique d’allergies? Ou êtes-vous intéressé à les éviter?

C’est aussi le temps de penser à commencer un traitement homéopathique printanier pour prévenir les réactions aux pollens et autres allergènes. Le drainage homéopathique et les remèdes stimulant le système immunitaire sont des mesures essentielles.

4 – Le mental et les émotions

Le printemps est aussi le moment d’aborder notre engagement avec le monde, comment nous percevons et interagissons avec la vie, par des moyens manifestes et subtils. Ainsi, le processus homéopathique porte sur la santé mentale et émotionnelle, et en particulier, là où le “soi” interfère avec la vie. Lorsque le “soi” est libéré, notre nature humaine obsessive, souvent névrosée, est remplacée par une force intérieure et une paix toute simple, mais d’un effet profondément guérisseur.

5 – Vous n’avez pas besoin de vous “réparer”

Vraiment pas. Si c’est une forte conviction chez vous, cela pourrait faire partie de ce qui compromet votre niveau d’énergie. Contrairement à de nombreux paradigmes actuels de compréhension, voir la santé avec l’idée “Elle est brisée, je dois la réparer” mène à une impression incessante de “Il y a quelque chose qui ne va pas chez moi”. La santé ce n’est pas réparer, mais plutôt élargir notre conscience de notre nature profonde en tant qu’être humain. Et ici encore, cette prise de conscience, en elle-même, guérit.

Adam Fiore ND, D.Hom

Adam est certifié en tant qu’Homéopathe et Naturopathe, ayant complété sa formation à MICH, avec une formation additionnelle en Médecine Traditionnelle Chinoise. Il travaille principalement en homéopathie uniciste classique, et en naturopathie (supports botaniques et alimentation naturelle). Visitez son site web à www.adamfiorehomeopathy.com

Share this:

Posted in: Conditions chronique, Domaines d'application, MICH Homéopathes

Leave a Comment (0) ↓