Découvrir l’homéopathie

L’homéopathie offre une compréhension du corps physique, du mental et des émotions comme étant un tout.

Le remède homéopathique ne répond pas à un symptôme ou un groupe de symptôme en temps que pathologie, mais à un état individuel et à l’expérience que l’individu traverse avec sa maladie. Le remède homéopathique agit en renforçant la constitution de l’individu, soutenant le corps dans son processus de guérison. Ainsi, l’homéopathie répond à un individu comme un tout et non pas aux symptômes d’une maladie. L’homéopathie classique est, et a toujours été, une thérapie holistique.

De nos jours, l’homéopathie, fournit le spectre le plus étendu des constitutions “corps-esprit” de tous les systèmes, qu’ils soient traditionnels ou non, médicaux, psychiatriques ou psychologiques.

Ils sont regroupés dans la Matière Médicale d’états et de remèdes. Ainsi, l’homéopathie est l’instrument d’intervention le plus finement accordé et le plus délicat, et qui, par conséquent, peut aussi être le plus demandant pour le praticien. Elle nécessite que son praticien comprenne non seulement les dynamiques des maladies et le processus de guérison, mais aussi le rôle de la conscience et des émotions dans ce qui constitue la santé.

Pour participer complètement à ce processus dynamique, l’homéopathe doit être capable de percevoir le client comme un ensemble “corps-esprit” et toucher sa nature profonde, ou encore son “âme” (telle que définie par Platon), afin que le remède exact soit choisi. Cet aspect est aussi le plus satisfaisant individuellement, car l’étudiant en homéopathie doit apprendre à être profondément en contact avec sa propre nature avant d’être capable de percevoir et guider les autres vers la même profondeur, permettant la guérison homéopathique.

La formation en homéopathie classique (telle qu’enseignée au MICH) implique des observations attentives et perspicaces de soi-même et des autres. Elle enseigne à percevoir le “corps-esprit” en nous-même et chez les autres, en étant complètement réceptif. Ainsi, “corps-esprit-âme” est un thème omniprésent et considérablement scruté durant la formation et la pratique homéopathique.

 

Share this: