Immergé dans le sens plus profond

Immergé dans le sens plus profond

Nous aspirons tous à nous plonger dans quelque chose de significatif, à nous immerger si complètement que nous pourrions nous dissoudre dans une immensité au-delà de nos frontières, au-delà de nos conditions, de notre petite vie, de notre petit moi.

Immergé dans le sens plus profond

Creating a mandala is as painstaking as it is beautiful. Grain by grain, two Tibetan monks meticulously placed colored sand during the last two weeks on the campus of UC Irvine, forming a brightly hued pattern that’s said to attract “loving-kindness.”

Nous avons besoin d’apporter à ce qui est négatif en nous la même hospitalité que nous apportons à ce qui est joyeux et heureux en nous. Parfois, pour éviter ou éluder ce qui est difficile en nous, nous l’encourageons à se reproduire. Nous avons besoin d’une nouvelle façon de percevoir ce qui est négatif. Il y a des trésors cachés dans ce qui est difficile en vous.

Nous aspirons à nous abandonner à quelque chose de plus grand, de grandiose, où nos soucis insignifiants se dénoueront comme des noeuds restrictifs qui nous lient. Nous sommes heureux des circonstances heureuses, mais infiniment moins heureux avec ce qui constitue ces désirs impatients de notre mental et de notre coeur.

Comment vivre de manière à ne pas laisser les circonstances externes déterminer l’état de notre esprit et de notre coeur?

Parfois, je peux laisser aller l’illusion que le bonheur que fournissent les circonstances heureuses est assez pour moi parce qu’elles sont évidemment éphémères, passagères et contingentes. Cela ne signifie pas que je sois malheureuse, mais je peux voir au travers cette forme de bonheur vers une état sans frontières qui est l’écho de ce bonheur.

Nous sommes profondément attachés à ce qui nous entrave. Nous nous y sommes habitués, même si nous en sommes malheureux. Ce que nous savons compromet notre coeur est ce que nous trouvons si difficile de laisser aller.

Comment pouvons-nous être impitoyablement honnêtes et sans cesse compatissants envers les habitudes de l’esprit et du coeur qui nous empêchent de faire un pas en avant dans cette vulnérabilité vers cet état sans frontières qui est plus proche de nous que nous ne le sommes de nous-mêmes?

L’encouragement de ce type de vulnérabilité est requis en tant que rite de passage vers un laisser aller du sens de soi claustrophobique et limité qui nous empêche de trouver ce que nous recherchons. Il exige que nous reconnaissions chaque fois cette position de défense, de protection et d’armure de façon à fusionner avec ce qui détient l’essence de ce moment et le sens que nous recherchons.
Au-delà de ce que nous défendons se trouve notre trésor, ce trésor qui détient l’essence unique de ce qui a le plus de sens pour nous.

Exercice pour cette e-formation

1) Cette semaine, portez attention aux opportunités de transformer le négatif et notez quand:

• vous retenez votre respiration
• vous sentez votre corps se raidir
• vos pensées deviennent défensives ou offensives
• vos paroles ou émotions se durcissent ou s’effritent
• le jugement ou la peur montent
• vous vous comparez à quelqu’un d’autre
• vous vous exhortez
• vous vous jugez ou vous critiquez

Prenez le temps de bien ressentir ce moment-là. Décrivez ce que vous croyez défendre, juger, critiquer ou comparrer. Quel attribut se trouve derrière cela? L’intelligence? La compassion? La puissance? La position? La sécurité? L’amour? L’acceptation? Ressentez bien ce que ces circonstances particulières symbolisent pour vous, ce qu’elles représentent pour vous. Cette saveur ou essence détient le secret de ce qui a le plus de sens pour vous.

Nous devons nous lier avec ce qui est négatif, sans sur-analyse et sans creuser, en lui permettant une guérison, une transfiguration dans les profondeurs de notre âme. Remettez le négatif à votre âme, en reconnaissant son potentiel de transformation et en permettant ce potentiel qu’il représente.

Ensuite, abandonnez-le à votre âme. L’âme est le protecteur ultime de l’unité de la vie.

2) Chaque soir avant d’aller dormir, concentrez-vous sur ce puit au coeur de votre âme: la source de votre âme. Imaginez ce flux nourrissant d’appartenance, d’aisance, de paix et de joie, et imaginez ses eaux rafraîchissantes monter des profondeurs d’une terre aride vers le côté négligé de votre coeur. Pendant la nuit, vous serez dans un processus et un état de rafraîchissement et d’appartenance. Cela apportera un bonheur tranquille à votre esprit.

Pour continuer l’exploration, inscrivez-vous maintenant pour votre accès gratuit à l’Unité 1 de Discover Holism afin de recevoir le lien au notre prochain webinaire.

 
Judyann McNamara – ND, DHom, CCH

Originally a physicist and biomedical researcher, Judyann has had a clinical practice for over 15 years, has held conferences since 1984 and has been a teacher of courses in physics, health sciences, homeopathy, holism and spirituality since 1975.  To learn more about Judyann, visit her profile page in our Professional Directory or click here to read more posts by Judyann.

 

Catch-the-wave-Header-2 (3)

– DON’T MISS IT – 

The application deadline for the new group is quickly approaching

 

Other posts and articles related to this theme 

Share this:

Posted in: La Médecine de l’âme, l’été d'holism

Leave a Comment (0) ↓