Qu’est-ce que l’amour?

Bodhi Heart 500x409L’amour est l’âme de l’existence. L’amour est l’essence des êtres humains et de tous les êtres. L’amour est ce que nous sommes. L’amour, c’est la vie.

L’amour forme la base de l’existence dans une danse créative avec la sagesse.

Selon le Dr James T. Kent, un des grands maîtres de l’homéopathie du siècle dernier, l’amour et la sagesse représentent les deux forces créatives de la vie et de toute forme. L’amour est la force unificatrice, le principe d’unité, et la sagesse, le principe du discernement.

C’est à partir du courant indifférencié de l’amour que la sagesse discerne les nombreuses formes de l’existence. L’amour unifie, la sagesse définit; et cette danse mène à l’émergence d’un nombre infini d’expressions uniques.

Nous pouvons sentir le courant libre de l’amour dans la nature. Marcher dans les bois c’est ressentir l’amour dans la beauté de chaque arbre, fleur, plante, oiseau et insecte. Chacun en service parfait à tous les autres êtres vivants. Chacun défini par la sagesse, et le discernement de ce qui soutient son existence.

Ce qui est le plus significatif pour l’être humain, ce sont les moments où nous pouvons être dans un état d’appréciation émerveillée de tout l’art de la nature. Tout a plus de sens lorsque nous pouvons vivre pleinement l’expérience humaine de l’amour et de la sagesse.

L’amour c’est ressentir que je suis tout, la sagesse c’est ressentir que je ne suis rien.

Pour citer le gourou hindou, Sri Nisargadatta Maharaj: “L’amour dit: Je suis tout. La sagesse dit: Je ne suis rien. Entre les deux, le courant de ma vie.”

En philosophie bouddhiste, la sagesse (prajna) est utilisée pour définir la compréhension de l’enseignement du Bouddha de l’anatta, « pas de moi ». Le mot sanskrit karuna, ou amour, compassion, est la disposition à supporter la douleur des autres. Dans la pratique bouddhiste, prajna donne lieu à karuna, et karuna donne lieu à prajna.

La sagesse est reçue via la compréhension humaine, et l’amour est exprimé à travers la volonté humaine. Notre volonté, abandonnée à la compassion, apporte un sens riche à nos vies lorsqu’elle est imprégnée de la compréhension de nos capacités, dans l’humilité de la sagesse infinie de la vie.

Je vous offre une petite méditation pour la Saint-Valentin:

Prenez une inspiration d’amour  – “Je suis tout, je prends tout en moi avec amour”  – et en expirant, avec la sagesse de laisser aller  – “Je ne suis rien… pour que je puisse être tout…” Inspirez la souffrance, la douleur, la solitude… expirez la compassion, l’amour, la gentillesse.

Faites de chaque jour une célébration d’amour. Un festin de gentillesse d’amour.

[divider style=”hr-dotted”]

Judyann McNamara – ND, DHom, CCH

A l’origine physicienne et chercheur dans le domaine biomédical, Judyann a une pratique clinique depuis plus de 15 ans, donne des conférences depuis 1984 et a enseigné depuis 1975 les matières suivantes: la physique, les sciences de la santé, l’homéopathie, le holisme et la spiritualité. Pour en savoir plus sur Judyann, visitez sa page de profil dans notre Annuaire Professionnel ou cliquez ici pour lire d’autres articles par Judyann.

L’Amour en homéopathie
Scroll to top