Les Mitochondries: Un Pont entre le biologique et l’énérgétique

Les Mitochondries: Un Pont entre le biologique et l’énérgétique

Les mitochondries sont d’un intérêt particulier pour les homéopathes qui cherchent depuis les débuts le mécanisme biologique pouvant expliquer la profondeur et la globalité de l’intervention homéopathique, et les multiples actions du remède homéopathique sur l’organisme dans son ensemble. L’homéopathie agit sur l’organisme tout entier, semblable à un tonique personnalisé, tonifiant l’organisme pour une performance optimale. Plus de 200 ans d’expérience avec les animaux et les humains de tous âges, y compris les bébés, nous ont démontré que l’homéopathie fonctionne, mais comment fonctionne-t-elle?

Blue Mito_opt
Le remède homéopathique est non matériel; ce n’est pas une substance chimique. C’est par un effet de champ très subtil qu’il agit sur un organisme vivant. Il est donc très fascinant de découvrir que les mitochondries sont sensibles à ce type d’effet de champ très subtil. La science a récemment découvert que les mitochondries forment un réseau interconnecté intimement intégré et dynamique, qui informe et coordonne toutes les fonctions principales du corps, faisant des mitochondries une plaque tournante pour toutes ces fonctions, et qui expliquerait l’effet global (sur l’organisme dans son entier) produit par l’homéopathie.

Dans mon dernier blog, j’ai montré un schéma du cycle de Krebs illustrant comment les mitochondries utilisent le transport d’électrons et les mouvements d’ions pour créer de l’énergie à partir des aliments que nous consommons. Les électrons ne sont pas des particules; ce sont des champs d’énergie. Ce fut le premier signe que les mitochondries sont des organelles “quantiques”. Ces processus quantiques électromagnétiques sont beaucoup plus subtils que ne le sont les réactions chimiques à la base de la médecine moderne. En fait, les processus quantiques sont la base de tous les processus vitaux importants: la transmission nerveuse et la fonction des synapses, l’odorat, la division cellulaire, la migration des oiseaux et la photosynthèse, tel que présentés dans le premier webinaire “La Biologie quantique: Une Dimension fascinante de la vie”.

Les crêtes internes des mitochondries, là où les processus quantiques se produisent, indiquent une sensibilité aux champs très subtils. Ceci a été découvert par hasard par des chirurgiens ayant constaté que le tissu musculaire à proximité des stimulateurs cardiaques était plus sain et plus fort que le tissu musculaire environnant. En examinant les cellules, ils ont constaté que les mitochondries sont positivement affectées par le champ magnétique très subtil de la pile du stimulateur cardiaque. Cela a conduit au brevet d’un nouveau stimulateur cardiaque émettant des champs subtils afin que le tissu cardiaque soit renforcé. (Voir l’article Bioenergetics, Mitochondria, and Cardiac Myocyte Differentiation).

Le dysfonctionnement mitochondrial a émergé comme le facteur clé dans une myriade de maladies, y compris les maladies neurodégénératives et les troubles métaboliques tels que la sclérose en plaques, le diabète, la maladie d’Alzheimer, les maladies cardiovasculaires, et très récemment, le syndrome de la guerre du Golfe.

Les médecins ont lutté pendant des décennies pour trouver une cause pour une foule de problèmes grâves de santé vécus par les anciens combattants de la guerre du Golfe de 1990 à 1991. Près d’un tiers des hommes et femmes déployés à l’étranger pendant ce conflit se sont plaints de symptômes tels que des maux de tête chroniques et une fatigue invalidante. En mars de cette année, des scientifiques ont annoncé que ce sont les effets COMBINÉS du stress psychologique, des agents neurotoxiques, des pesticides, et des multiples vaccins reçus qui ont mené les mitochondries à leur limite supérieure d’adaptation. Lorsque cela se produit, les mitochondries activent et désactivent les gènes à l’intérieur du noyau des cellules (épigénétique), debutant ainsi l’expression de la maladie chronique.

Ce sont les mitochondries qui perçoivent quand l’organisme a atteint sa limite supérieure d’adaptation. On pense maintenant que le remède homéopathique, en signalant de nouvelles informations sur ce qui empêche l’organisme de s’adapter et qui lui crée un stress, fournit aux mitochondries de nouvelles options pour l’adaptation.

Judyann McNamara – ND, DHom, CCH

A l’origine physicienne et chercheur dans le domaine biomédical, Judyann a une pratique clinique depuis plus de 15 ans, donne des conférences depuis 1984 et a enseigné depuis 1975 les matières suivantes: la physique, les sciences de la santé, l’homéopathie, le holisme et la spiritualité. Pour en savoir plus, visitez sa page de profil dans notre Annuaire Professionnel.

 

Les Mitochondries: Un Pont entre le biologique et l’énérgétique

Ready to Transform Your Life and embark upon a career in Holistic Health?

Join our growing community of international students.

Scroll to top