Un pouce plus vert grâce à l’homéopathie

Aimez-vous les plantes?

Avez-vous un potager, une plate-bande ou un arbre que vous aimez particulièrement? Voulez-vous faire pousser de la nourriture saine pour votre famille, ou prendre soins de votre plante d’intérieur préférée lorsqu’elle ne va pas bien? Avez-vous déjà utilisé l’homéopathie pour prendre soins de vos plantes?

Si vous aimez les plantes, vous avez probablement déjà un pouce vert et serez donc intéressé à connaître une nouvelle façon de prendre soins d’elles. Et si c’est à distance que vous les aimez, vous pourrez faire suivre cette information à quelqu’un d’autre.

Comme vous le savez sûrement, les plantes sont très terrestres. Elles dépendent de leur environnement pour le soleil, le sol et l’eau qu’elle requièrent. Si elles n’ont pas ce dont elles ont besoin pour rester en santé, elles deviennent susceptibles à la maladie, aux insectes ou aux plantes environnantes, qui peuvent être plus robustes (mauvaises herbes). La façon sensée de rétablir leur santé est de rétablir leur environnement tel qu’il leur convient. Faute de cela, un remède homéopathique peut s’avérer très utile pour sauver une plante malade ou mal en point.

[text style=”large-callout”] “Certaines observations sont requises afin de sélectionner le bon remède.” [/text]

Certaines observations sont requises afin de sélectionner le bon remède. Après avoir vérifié les causes qui maintiennent la plante dans cet état, prenez le cas de la plante en posant ces questions afin de déterminer le remède:

• Quels sont les symptômes exactement?

• Quand cela a-t-il commencé?

• Que ce passait-il à ce moment-là (froid, pluie, insectes, etc.)?

• Comment le symptôme se manifeste-t-il?

• Où est-il situé?

• Qu’est-ce qui aggrave ou améliore le symptôme?

Voici cinq exemples

[dropcap style=”text” color=”golden”]1 [/dropcap] Un cas très simple serait une plante qui a été taillée un peu trop radicalement lors d’une journée très chaude. La plante a l’air faible et a évidemment été blessée par la taille. Arrosez le sol sous la plante avec une dose [highlight color=”golden” style=”style-2″]d’Arnica 200C[/highlight]. S’il y a des plaies ouvertes, vaporisez-les avec [highlight color=”golden” style=”style-2″]Calendula 30C[/highlight].

[dropcap style=”text” color=”golden”]2 [/dropcap] Votre rosier favori se fait sucer la sève par des pucerons sur son tronc, ses pousses et ses fleurs. Vérifiez la raison de sa susceptibilité (mauvais drainage, trop de fertilisation, etc.) et corrigez cela en ajoutant une dose de [highlight color=”golden” style=”style-2″]Cimicifuga 30C[/highlight].

[dropcap style=”text” color=”golden”]3 [/dropcap] Pendant vos vacances, vous avez laissé votre orchidée préférée près de l’évier afin que votre voisin puisse facilement l’arroser. À votre retour, elle est penchée et flétrie car on l’a négligée. Une dose [highlight color=”golden” style=”style-2″]d’Ignatia 30C[/highlight] avec quelques mots gentils d’excuses pendant que vous la remettez à son endroit habituel feront des merveilles.

[dropcap style=”text” color=”golden”]4 [/dropcap] Vos tomates ont des taches brunes de moisissures parce que le temps a été trop chaud et humide. [highlight color=”golden” style=”style-2″]Natrum sulphuricum 30C [/highlight] vient à la rescousse!

[dropcap style=”text” color=”golden”]5 [/dropcap] Votre pelouse a l’air clairsemée, avec des plants faibles qui n’arrivent pas à se développer dans ce vieux sol sec. Saupoudrez d’un peu de semences de gazon et arrosez avec une dose de [highlight color=”golden” style=”style-2″]Silicea 200C[/highlight]. Ne répétez que 6 semaines plus tard, au besoin.

Comment préparer le mélange de remède

Voici comment préparer le mélange de remède: La façon la plus simple est d’ajouter 6-8 granules du remède désiré dans une bouteille de 150 ml d’eau et de brasser lorsque les granules se sont dissous. Ce mélange peut être ajouté à de petites comme de grandes quantités d’eau, dépendant de la tâche.

Les cas ci-haut utilisent 30C ou 200C comme dilutions. Une autre dilution, 6X, est utilisée dans un but de fertilisation et de rétablissement. Et pour vous débarrasser des limaces, utilisez le remède [highlight color=”golden” style=”style-2″]Helix tosta en 6X[/highlight].

Puisque cette branche de l’homéopathie qui traite les plantes est si nouvelle, l’information sur le sujet est encore en croissance. L’homéopathie, peu coûteuse et sécuritaire, a attiré beaucoup de gens fascinés par l’idée que travailler avec la Nature présente un potentiel incroyable. Soigner nos plantes avec l’homéopathie, comme on le fait avec nos familles, c’est du gros bon sens!

Pour en savoir plus…

Pour en savoir plus, voici quelques références:
Homeopathy for Plants, Christiane Maute, Narayana Publishers, 2nd revised edition.
Homeopathy for Farm and Garden, Vaikunthanath Das Kaviraj, Narayana Publishers, 3rd revised edition.

Jennifer Holzgang, D. Hom, ND

Jennifer Holzgang travaille depuis plus de 15 ans comme consultante en santé naturelle, herbaliste, naturopathe, nutritionniste et homéopathe. Pour chaque individu, elle incorpore ce qui est le plus approprié parmi ces pratiques, rejoignant la personne là où elle se trouve dans son parcours. Elle apprécie comment l’homéopathie est pratique et améliore la vie, lui permettant d’accompagner les individus dans leur auto-exploration et la découverte de leur potential, en plus de fournir des outils pratiques et de l’information pour leur besoins de tous les jours.  Cliquez ici pour en savoir plus sur Jennifer.

Un pouce plus vert grâce à l’homéopathie
Scroll to top